TÉLÉCHARGER BORLAND C++ 5.02 GRATUIT GRATUITEMENT

Sans être réservée à des experts, cette méthode n'est pas recommandée aux débutants. Une certaine pratique du langage C est nécessaire. Il est préférable d'utiliser une version de Perl précompilée qui s'installe sans difficulté. Néanmoins, les téméraires trouveront ici une description pas à pas de l'installation de Perl 5.

Nom:borland c++ 5.02 gratuit
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:25.37 MBytes



Le but final étant que vous puissiez réaliser votre propre projet. Avant toute chose il est indispensable que vous ayez un endroit où travailler 2 Création d un dossier de travail La première étape consiste à créer un dossier dans lequel vous y mettrez tous vos programmes. Vous obtenez une fenêtre du type suivant : Allez sur le dossier Users.

Un nouveau dossier apparaît, donnez lui l intitulé Users. Un nouveau dossier apparaît, donnez lui votre nom NOM Prénom. Vous avez un dossier à votre nom dans lequel il faudra exclusivement mettre tous vos programmes. Le seul remède est de prévoir une disquette de sauvegarde sur laquelle vous enregistrerez vos travaux en fin de séance.

La fenêtre suivante apparaît : b Les menus et icônes importantes A ce stade, certains menus et icônes ne sont pas disponibles, vous les découvrirez au fur et à mesure du TP. Le bouton détermine les fichiers dont vous avez besoin. Dans le cadre des TP nous n utiliserons jamais de fichiers de définitions.

Le bouton interface. Validez la boîte en cliquant sur le bouton forme suivante : vous éclaire sur les points encore obscurs de cette. Vous obtenez votre projet sous la Double cliquez sur le fichier bienvenue. Notez que l idéal est de compiler, de sauvegarder puis d exécuter. En exécutant directement il arrive que le programme "se plante" et donc que vous perdiez toutes vos données. Vous obtenez alors une fenêtre de ce style : Saisissez différents noms et observez!

Puis rendez l affichage plus agréable. Le fondement de la programmation orientée objet est de pouvoir protéger certaines données d une structure, d où la nécessité des classes. Par contre il n est possible d accéder aux champs x et y que par l intermédiaire de la fonction f. Ainsi l accès aux différents champs de la classe est contrôlé. Saisissez ce programme, exécutez le, puis essayez d attribuer des valeurs précises aux champs x et y depuis le corps du programme. Mettez la fonction g en accès privé, essayez de l appeler à partir du programme puis à partir de la fonction f.

Quelles conclusions en tirez vous? Le constructeur : porte le nom de la classe, ne peut retourner aucune valeur, peut admettre des arguments qui sont en fait les valeurs d initialisation des différents champs de la variable. Il peut y avoir autant de constructeurs que l on veut tant qu ils diffèrent par leur nombre et types d arguments , ce qui est très intéressant pour initialiser les variables avec différents types int, char, float, double ; mais il n y a qu un seul destructeur par classe!

Saisissez le programme ci-dessous et exécutez le. Quelles sont les valeurs des champs de chaque variable? Que remarquez vous au sujet de l initialisation des champs?

Quand avez vous appelé les constructeurs et destructeurs de chaque variable? Quelles conclusions en tirez vous sur l apport des constructeurs et destructeurs dans la programmation? Une variable ainsi créée peut être détruite par delete, l argument étant la valeur retournée par new. Nous avons vu au paragraphe 4. En dynamique le point est remplacé par une flèche, on aura donc par exemple var g.

Reprenez les deux exercices précédents pour obtenir un programme comprenant un objet, un constructeur, un destructeur, une fonction permettant de modifier la valeur des champs et une fonction permettant l affichage des champs de l objet. Puis utilisez deux variables, l une statique et l autre dynamique, en leurs appliquant les appels de fonctions.

Quand avez vous appelez les constructeurs et destructeurs de chaque variable? Quelles conclusions en tirez vous sur l utilisation des variables dynamiques?

Elle permet de créer une classe à partir d une autre, en héritant des propriétés de cette dernière. L accès est également accordé aux classes dérivées à partir de B. Cet accès n est cependant pas accordé aux classes dérivées à partir de B. A partir de A, nous construirons la classe B. On retrouvera les champs de A parmi les champs de B, et nous ajouterons les propres champs de B. Saisissez le programme et exécutez le. Quand est appelé le constructeur de A, de B? Quelles sont les valeurs des champs de la variable b à la fin du programme?

Comment l expliquez vous? Que faut-il faire pour modifier uniquement la valeur du champ x? Quel est l intérêt du mot protected? Ainsi, trois fonctions existent pour retourner la valeur absolue d un nombre suivant si l argument est entier : abs, long : labs, ou d un réel : fabs.

Cette possibilité s appelle la surcharge de fonctions. Cet opérateur permettra de calculer le produit scalaire de deux vecteurs. Ajoutez également un champ qui permet de connaître la norme d un vecteur. Enfin, une dernière fonction permettra de calculer le produit vectoriel de deux vecteurs.

En effet, lorsqu'un programme traditionnel doit lire une réponse introduite au clavier, il demande à MS-DOS "Donnez-moi le caractère qui a été ou qui va être frappé au clavier" par une fonction comme getch. Le programme WINDOWS est informé qu'un événement vient de survenir par exemple une frappe de touche ou un clic de souris ou encore un appel de menu et le programme réagit au message.

Ecrire un programme s'exécutant sous WINDOWS consiste donc à: créer la fenêtre dite "cadre", définir les caractéristiques de la fenêtre de l'application celle dans laquelle tout se passe , écrire la ou les fonctions qui traitent des événements signalés par WINDOWS on ne traite que ce dont on a besoin!

On peut donc avoir, à un moment donné, plusieurs instances d un même programme, c est à dire plusieurs exécutions simultanées du même programme. Comme ces opérations sont indispensables à tout programme, la classe TApplication a été conçue pour regrouper ces variables et ces fonctions. Le constructeur de cette classe initialise les différents champs de la classe à des valeurs par défaut qui, pour le moment, nous satisferont. Déclarer un objet ne suffit pas. Il faut encore mettre en marche la mécanique d initialisation, de transmission et de réception de messages, ce que fait la fonction Run membre de la classe TApplication.

Saisissez le programme suivant. Compilez le et observez le nombre de lignes compilées par rapport au nombre de lignes écrites. Qu en pensez-vous? Exécutez le programme. Vérifiez que vous avez créé une application WINDOWS avec fenêtre standard, c est à dire avec une case système, une barre de titre, une case de réduction en icône, une case d agrandissement et une case de fermeture de l application ; et que vous pouvez : - déplacer la fenêtre sur l écran en cliquant sur la barre de titre et en glissant la souris, bouton enfoncé, - modifier la taille de la fenêtre en cliquant sur son contour et en glissant la souris, bouton enfoncé, - de réduire la fenêtre en icône, - d agrandir la fenêtre sur la totalité de l écran, - de quitter l application.

Quelles conclusions en tirez-vous sur l intérêt d une telle programmation? Par défaut, on retrouve ce nom dans la barre de titre de la fenêtre. Modifiez le programme précédent pour qu il affiche un titre dans la barre de titre. Une des principales fonctions membres est la fonction InitMainWindow qui est automatiquement exécutée au démarrage. Pour nos applications elle sera redéfinie et la fenêtre cadre sera créée à partir d elle.

Cette fenêtre cadre doit être la première fenêtre créée par l'objet application. Cet argument doit valoir NULL. On appellera par le constructeur de cette fenêtre le constructeur de TWindow par TWindow 0, 0, 0. Cet argument doit contenir NULL pour la fenêtre cadre de l application. Par défaut, il s agit du champ Name de TApplication. Un champ particulier à cette classe est le champ Attr de type TWindowAttr qui contient les caractéristiques de la fenêtre.

La structure TWindowAttr est elle-même composée de plusieurs champs comme: Style : caractéristiques générales type de contour, cases de la barre de titre, barre de titre, barre de défilement. X : coordonnée X du coin supérieur gauche de la fenêtre. Y : coordonnée Y du coin supérieur gauche de la fenêtre.

W : largeur de la fenêtre. H : hauteur de la fenêtre. Le champ Attr. La variable Color peut être définie de deux manières entre autres : - soit vous utilisez des objets connus de la classe TColor qui contient des champs statiques correspondant à des couleurs comme TColor :: Black pour le noir ou TColor :: LtGreen pour le vert clair, - soit vous définissez votre couleur à partir de ses trois composantes primaires rouge, vert, bleu , qui sont des valeurs entières de 0 à , grâce à la fonction RGB int red, int green, int blue.

Par exemple le blanc sera défini par RGB , , qui est la superposition des trois couleurs. Run ; Saisissez le et exécutez le. Essayez de bien le comprendre à l aide des informations données précédemment. Les questions suivantes vous dirigeront Est-ce que la notion d héritage y est présente?

Y a t il des constructeurs? Voyez vous l utilisation de variables dynamiques, statiques? Comment accède t-on à cette fonction? Informations sur la configuration La fonction int GetSystemMetrics nindex permet de retourner diverses informations en fonction de l'argument nindex.

Modifiez le programme pour que la fenêtre ait les caractéristiques suivantes : - une couleur de fond jaune, - la taille de la fenêtre égale au quart de la taille de l écran en surface , - centrée sur l écran, - ayant une barre de défilement horizontale. Nous avons créé une fenêtre avec nos propres caractéristiques couleur de fond, taille. Nous allons voir dans ce TP ce qu il est possible de faire dans une telle fenêtre. Nous allons notamment voir comment les messages sont traités, comment gérer la souris et comment afficher quelque chose texte ou dessin dans la fenêtre.

Un événement est quelque chose qui arrive comme un clic de souris, un bouton sélectionné, un glissement de souris ou une frappe au clavier. Puis pour chaque message, une fonction membre de la classe fenêtre est automatiquement exécutée. Pour ce faire, il faut définir une table d événements.

TÉLÉCHARGER RASTOP WINDOWS 10

¿necesito saber donde puedo descargar el programa BORLAND C++ 5.02 gratis?

.

TÉLÉCHARGER IMACROS FOR FIREFOX

IOLOCK produits & solutions

.

TÉLÉCHARGER WIFI 7DAK

C++Builder Versions antérieures

.

Similaire